Greffe de cheveux : quelle technique choisir pour un résultat optimal ?

Complexés par une perte de cheveux importante et très visible, de plus en plus d’hommes font le choix de recourir à la chirurgie en passant par une greffe de cheveux. Cette méthode est en effet le seul et unique moyen à ce jour de retrouver une implantation naturelle et durable. Néanmoins, cela reste une intervention chirurgicale, il est donc tout à fait normal de se poser des questions et de bien se renseigner en amont. Voici donc quelques informations pour savoir quelle technique choisir et à qui faire confiance pour sa greffe de cheveux.

Quelle technique choisir pour sa greffe ?

Il existe plusieurs techniques pour les greffes de cheveux, cependant, deux méthodes tirent leur épingle du jeu par leur efficacité et leur procédé indolore, très appréciées des patients. Ce sont les méthodes FUE et DHI. Mais alors, quelle technique choisir parmi ces deux possibilités pour obtenir un résultat durable et aussi naturel que possible ?

Sachez d’abord que dans les deux cas, il s’agit de prélever un à un des follicules pileux dans une zone dite donneuse, afin de les implanter par la suite dans une zone dite receveuse. La zone donneuse est généralement située sur le pourtour du crâne ou à l’arrière, qui sont des zones où les cheveux ne tombent pas. Si nécessaire, le chirurgien peut également prélever des poils sur le torse ou les bras du patient afin de créer des greffons. La zone receveuse est la zone où il est nécessaire de rajouter des cheveux afin de faire disparaître les trous. Les méthodes FUE et DHI permettent toutes les deux d’obtenir d’excellents résultats car seuls les greffons en bonne santé sont conservés. De plus, la minutie de ces méthodes de greffe de cheveux permet d’obtenir un résultat très naturel et invisible à l’œil nu.

La principale différence entre ces deux méthodes, qui pourra vous aider à savoir quelle technique choisir, c’est l’outil utilisé pour réaliser cette intervention. La méthode DHI, appelée aussi méthode CHOI, est réalisée à partir d’un stylet conçu uniquement pour ce type d’intervention, destiné à prélever et à implanter les follicules pileux un à un. Ce stylet est efficace et ingénieux, cependant il est nécessaire de suivre une longue et fastidieuse formation pour être capable de s’en servir. La méthode DHI est donc plus rare et plus coûteuse que la méthode FUE. Autre inconvénient de la méthode DHI : elle a été conçue en Asie et s’adapte donc difficilement aux cheveux épais, crépus ou bouclés. De plus, le fait de greffer les cheveux un à un prend énormément de temps, cette méthode n’est donc pas adaptée aux calvities importantes.

La méthode FUE, quant à elle, est réalisée à l’aide d’un stylo chirurgical qui permet d’extraire 1 à 4 follicules pileux en même temps. Ces follicules sont ensuite analysés et nettoyés dans le but de ne garder que ceux qui sont sains et ont de grandes chances de rester en place après la greffe de cheveux. Ensuite, ils seront implantés un à un sur la zone receveuse. Bien que très minutieuse, la méthode FUE est rapide et permet d’implanter un grand nombre de greffons en une journée seulement. Complètement indolore, elle ne laisse aucune cicatrice et n’abîme pas le cuir chevelu, que ce soit au niveau de la zone donneuse ou de la zone receveuse. Cette méthode de greffe de cheveux étant bien plus répandue que la première, elle coûte environ 50 % moins cher. Autre avantage de cette technique : elle peut être utilisée pour implanter des cheveux sur des cicatrices ou des stigmates d’accidents, ce qui peut être un argument pour vous aider à savoir quelle technique choisir pour votre intervention.

Quel est le parcours à suivre pour une greffe de cheveux ?

Lorsque vous remarquez que vous souffrez d’une perte de cheveux importante, la première chose à faire est de vous rendre chez votre médecin traitant afin de vous assurer que cette perte n’est pas liée à un problème de santé comme une carence ou une allergie. Une fois cette possibilité écartée, vous pourrez prendre rendez-vous auprès d’un médecin spécialisé dans la greffe de cheveux, comme ceux avec qui nous avons choisi de collaborer et qui sont situés partout en France, dans des grandes villes. Vous pourrez poser toutes ces questions à ce médecin qui vous aidera à savoir quelle technique choisir pour votre intervention.

La consultation avec ce spécialiste est extrêmement importante car elle va permettre d’en savoir plus sur l’état de votre cuir chevelu. En effet, il est par exemple essentiel que la perte de cheveux soit stabilisée avant de procéder à une greffe de cheveux, au risque de devoir recommencer plus tard. Le médecin pourra également répondre à toutes vos questions et vous renseigner sur ce qu’il est possible de faire en fonction de votre cuir chevelu et de votre implantation. Suite à ce rendez-vous entièrement gratuit, vous recevrez un devis pour votre greffe de cheveux.

Si ce devis vous convient, nous pourrons répondre à toutes vos questions et vous expliquer plus en détail le fonctionnement de la méthode FUE 2 SAFE que nous utilisons. Ensuite, un rendez-vous sera fixé au sein de notre clinique haut de gamme située au cœur de Budapest, capitale européenne du tourisme médical. Après seulement deux à trois jours sur place, vous pourrez rentrer chez vous et reprendre le cours de votre vie car l’intervention que nous vous proposons est indolore et ne laisse pas de cicatrices.

Les résultats que vous pouvez attendre de votre intervention

Savoir quelle technique choisir pour sa greffe de cheveux et choisir une clinique de confiance est la première étape. La seconde, c’est celle de l’intervention en elle-même. La troisième étape d’une greffe de cheveux est certainement la plus compliquée : l’attente. En effet, pour que le résultat soit durable et naturel, ce ne sont pas des cheveux à proprement parler qui sont implantés mais bien des follicules pileux. Ces follicules, une fois en place, vont fonctionner comme tous les autres présents sur votre crâne ou votre corps : ils vont produire de la kératine et donc des cheveux. Cependant, cela demande du temps, le résultat n’est pas immédiat.

Nous savons que cela peut s’avérer frustrant pour les patients, d’autant plus que quelques mois après la greffe de cheveux, les cheveux accrochés aux follicules implantés vont tomber. Pas d’inquiétude : ceci est tout à fait normal, c’est même un très bon indicateur. Lorsque le follicule se débarrasse de l’ancien cheveu, cela signifie qu’il est prêt à produire un nouveau cheveu, fort et résistant. De manière générale, il est nécessaire d’attendre environ un an avant d’obtenir un résultat définitif et une chevelure de nouveau dense et fournie. Cependant, rassurez-vous, des résultats commenceront à apparaître à partir de six mois environ. Si cette période peut sembler longue, il est important de relativiser : le résultat obtenu sera valable pour le reste de votre vie, il n’est donc pas si grave de devoir attendre quelques mois supplémentaires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =